Archives de
Auteur : NoemieL

Liste des meilleurs fromages de France

Liste des meilleurs fromages de France

La passion des Français pour les fromages est indéniable. Cet amour millénaire s’est caractérisé par l’apparition d’un grand nombre de variétés sur le marché. Bien que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, on note tout de même que certains types de fromages sortent du lot en étant plus appréciés que d’autres. Retour sur ces fromages qui ont la côte auprès des consommateurs.

wine-905098_960_720

Les critères de sélection

Plusieurs éléments forgent le caractère et la qualité d’un fromage. En plus du processus de fabrication et la méthode de conservation, l’origine aide à en définir une notation. En effet, une grande différence réside entre le produit du fermier, celui élaboré de façon artisanale et les marchandises industrielles. Pour mettre l’amateur au parfum, cette liste des fromages en dit long sur le monde des fromages.

Les camemberts

C’est l’une des spécialités bien françaises dont la notoriété est mondialement reconnue. En dégustation nature ou intégrés dans des plats typiques, son odeur et surtout son goût très prononcé rendent les camemberts authentiques. Il n’est pas étonnant qu’ils se retrouvent au premier rang de ce top liste.

L’emmental râpé ou en morceau

Pour accentuer la délicatesse d’un plat, l’emmental est la solution. Contrairement au gruyère, il est plus riche en goût, plein de douceur et fond rapidement. Ces caractéristiques permettent de conserver la saveur des ingrédients utilisés. C’est la raison pour laquelle il est prisé par les chefs cuisiniers et les pizzaiolos.

Le cantal

Plus il prend de l’âge, plus sa saveur est intense. Ce fromage cru est très apprécié pour son goût évolutif et son côté passe-partout. On peut très bien l’utiliser dans les plats principaux comme dans les desserts. Grâce à ses nombreuses années de présence sur le marché, le cantal bénéficie de l’AOP.

La bûche de chèvre

Comme le cantal, il est possible de le marier avec des plats salés comme sucrés. C’est d’ailleurs son plus grand avantage. Son goût est très fin, qu’elle soit consommée fraîche, sèche ou demi-sèche.

Les comtés

Ces fromages à base de lait cru et de pâte pressée cuite ont bercé les Français depuis le moyen-âge. Puisqu’ils font partie de la tradition, ils sont régulièrement consommés et toujours très appréciés.

Le roquefort

C’est un fleuron du terroir français. Il diffère par la structure de sa pâte persillée, d’où cette couleur qui vire au bleu. Il est fabriqué uniquement à partir du lait de brebis, généralement pasteurisé. Son goût est intense et unique.

Le reblochon

C’est une spécialité savoyarde à base de lait de vache cru. Elle est notamment utilisée dans l’élaboration de la fameuse tartiflette et pour donner du goût aux gratins. Toutefois, la saveur du reblochon est encore plus soutenue lorsqu’il est consommé nature.

Le brie

À part son goût, sa pâte molle et sa croûte fleurie font le succès de ce fromage. C’est d’ailleurs le préféré des rois Charlemagne et Henri IV. Le lait utilisé pour sa fabrication doit provenir exclusivement de la Seine et Marne.

Le palmarès des cafetières italiennes

Le palmarès des cafetières italiennes

La majorité des gens aiment le café. Qu’il soit un simple amateur ou un véritable adepte à la caféine, il doit sûrement connaître les cafetières italiennes. Ces dernières sont reconnues pour leur grande capacité de conserver aux mieux les arômes.

Le palmarès des cafetières italiennes

Venus, un modèle à la fois raffiné et élégant signé Bialetti

La marque Bialetti revient sur le devant de la scène avec son dernier modèle de cafetière italienne baptisé Venus. Ce produit est spécialement conçu afin d’adopter une fonction plus simple à utiliser. En effet, la cafetière Bialetti Venus a repris le mode de fonctionnement de l’ancienne gamme Moka, mais elle profite d’ un design mis au goût du jour et plus raffiné. Très pratique et facile à entretenir, cette cafetière convient sur tous les types de plaques chauffantes, même l’induction. Aussi, elle représente une utilisation facile, car en quelques secondes seulement, elle est déjà prête pour une autre nouvelle préparation. Pour le plus grand plaisir des passionnés de petits noirs, ce type de cafetière contribue à la confection d’un bon café savoureux et riche en arômes. Pour les experts en la matière, c’est le top de la cafetière italienne nouvelle génération à découvrir absolument.

Gagner du temps avec la Bialetti Moka Express Export

Particulièrement conçue pour préparer un délicieux café en un temps record, la cafetière italienne Bialetti Moka Express Export évoque aux amateurs de café de bons souvenirs. Également inspirée de la Moka originelle, celle-ci n’a pas subi trop de changement au niveau de son design. Par contre, le temps de préparation d’un café avec ce modèle est très impressionnant, car l’utilisateur n’aura plus à prendre beaucoup de temps avec cette Bialetti Moka Express Export. En plus de cela, cette gamme inédite affiche un bon rapport qualité/prix. Vu sa robustesse, on peut l’utiliser pour une bonne dizaine d’années. D’ailleurs, dans la gamme de cafetières italiennes, la Moka reste la plus appréciée en raison de la qualité du café qu’elle produit. Bref, ce modèle vintage de la marque Bialetti compte séduire un bon nombre d’amoureux de café bien corsé. Et c’est réussi ! Seul bémol, ce modèle de cafetière italienne ne fonctionne pas sur une plaque à induction.

La VonShef, une cafetière italienne à piston

La cafetière italienne VonShef est une machine à café exceptionnelle qui permet tout simplement de mélanger le café à de l’eau chaude. Son mode de fonctionnement n’a rien de commun avec celui de la Moka, ce qui lui offre l’avantage de bien conserver au mieux les arômes, et qu’on profite d’un maximum de saveurs. Cette cafetière est également facile à entretenir et il est possible de la passer directement au lave-vaisselle. Il est donc évidemment si celle-ci fait partie du top de la cafetière italienne. La cafetière italienne à piston VonShef procure ainsi un très bon café, et grâce à sa double structure en acier inoxydable, votre boisson préférée sera toujours bien garder au chaud pendant un long moment. Malgré son apparence très solide, cette cafetière adopte quand même un look moderne afin d’attirer l’attention des amateurs de café. Dans l’ensemble, la finition de cette cafetière VonShef est visiblement excellente.

Le robot pâtissier, un appareil exceptionnel à avoir dans sa cuisine

Le robot pâtissier, un appareil exceptionnel à avoir dans sa cuisine

Pour être un bon pâtissier, il faut avoir du bon matériel. Certes, on ne peut pas avoir tout l’équipement d’un chef, mais certains appareils restent malgré tout très précieux comme les robots pâtissiers. Coup de projecteur !

Le robot pâtissier, un appareil exceptionnel à avoir dans sa cuisinePourquoi doit-on utiliser un robot pâtissier ?

Contrairement au robot multifonction, qui est capable d’effectuer plusieurs tâches, le robot pâtissier, lui, adopte un trait particulier qui lui permet d’être le meilleur compagnon du cuisinier. Tout d’abord, il fonctionne selon la norme internationale, c’est-à-dire, lorsqu’il est en marche, l’accessoire qui l’accompagne (fouet, batteur plat, crochet pétrisseur, etc.) tourne sur lui-même, tout en balayant les parois du bol du robot. Cette double rotation est importante pour optimiser les préparations. Comme son nom le confirme, le robot pâtissier est spécialement conçu pour réaliser des pâtisseries. Sur ce, il permet au cuisinier de pétrir une pâte, monter les blancs en neige ou encore réaliser une crème pâtissière. Cependant, il offre aussi l’avantage d’utiliser d’autres accessoires afin de pouvoir confectionner un large panel de pâtisseries. Parmi les accessoires de robot pâtissier les plus communs, on peut citer le fouet, le batteur plat ainsi que le crochet pétrisseur.

Les atouts d’un robot pâtissier

À la différence des autres petits appareils électroménagers, le robot pâtissier permet à son utilisateur de gagner de temps. C’est d’ailleurs son principal avantage. Il suffit d’ajouter les ingrédients dans le bol et il s’occupe du reste. L’autre point fort d’un robot pâtissier c’est que vous n’aurez plus à effectuer beaucoup d’efforts pour préparer vos pâtisseries, en particulier si on doit pétrir une pâte par exemple. Vos muscles seront au repos, car il s’occupe déjà de tout. Ainsi, vous pouvez faire autre chose. L’utilisation de ce type d’appareil vous permet également de réussir vos pâtes à tous les coups. Avec un robot pâtissier, on peut réaliser en toute simplicité une crème chantilly, une mousse, un dessert ou encore une pâte à pizza. Facile à utiliser, ce robot ne dispose qu’un seul ou deux boutons maximum. Pour en savoir plus, cliquez ici pour découvrir ce genre de modèle afin de surprendre vos invités ou vos proches.

La polyvalence, l’une des qualités rares d’un robot pâtissier

D’une manière générale, un robot pâtissier est destiné à effectuer tout un tas de préparations en termes de pâtisserie. Notamment, si vous avez décidé de vous offrir un modèle avec plein d’accessoires. De ce fait, il peut se transformer, par exemple, en blender, presse-agrume et même en hachoir à viande. Voici une liste non exhaustive des choses que vous pouvez réaliser avec votre robot pâtissier : crème chantilly, pâte à pizza ou à pain, pâtes à gâteaux, mousse au chocolat, blancs d’œuf en neige, pâte brisée ou pâtes feuilletées, meringue, pâte à gaufres ou à crêpes, pâte sablée, flan, pâte à brownies et bien plus encore. En somme, un robot pâtissier est un appareil design qui a vocation à être omniprésent sur le plan de travail. Manifestement, il est vraiment indispensable dans la cuisine et s’adapte parfaitement à un besoin spécifique du cuisinier. Bref, il est conçu pour satisfaire la moindre exigence culinaire.

Que retrouve-t-on dans les herbes de Provence ?

Que retrouve-t-on dans les herbes de Provence ?

La gastronomie Provençale se caractérise par différentes saveurs mais surtout par ses célèbres herbes. Les herbes de Provence sont très utilisées dans la cuisine du Sud pour relever le goût des viandes, des poissons mais aussi des légumes. On les retrouve dans de nombreuses recettes et ne passent jamais inaperçues avec leur goût frais et bien prononcé. Depuis quelques années, elles sont même reconnues par le célèbre Label Rouge, gage de qualité pour les consommateurs.

herbs-1476043_960_720

De quoi sont composées les herbes de Provence ?

Le mélange d’herbes de Provence, comme leur nom l’indique, est composé d’herbes que l’on retrouve dans cette jolie région du Sud-Est et notamment :

  • De thym
  • De romarin
  • De marjolaine
  • De Sarriette
  • De basilic

Ces herbes sont cultivées exclusivement par des producteurs du Sud-Est afin de vous offrir une qualité supérieure. Ces cultures sont contrôlées avant d’être commercialisées et vous serez ravi de pouvoir les utiliser dans tous vos plats pour apporter une touche de soleil et de Provence.

Comment sont cultivées les herbes de Provence ?

Les herbes de Provence sont cueillies une fois arrivées à maturité. En fonction de l’humidité ambiante, elles sont soit mises à sécher à l’air froid ou légèrement chaud (en effet, l’humidité peut faire pourrir les herbes qui deviennent alors totalement inutilisables). Vient ensuite l’étape de « battage » ou les tiges sont séparées des feuilles.

Elles sont également bien nettoyées par un système mécanique afin d’avoir un produit fini bien propre et de grande qualité. Enfin, toutes les feuilles sont coupées pour obtenir un mélange bien homogène et pour une utilisation facilitée. Elles deviennent alors un vrai plaisir en bouche en mettant en valeur différents plats que l’on prépare avec générosité en Provence.

Comment utiliser les herbes de Provence en cuisine ?

Les herbes de Provence peuvent être facilement utilisées en cuisine pour apporter une saveur ensoleillée à vos plats. Elles seront parfaites pour toutes vos grillades de viandes ou encore de poissons pour relever leur goût. Mais vous pourrez aussi vous en servir pour saupoudrer un gratin de légumes, pour préparer une délicieuse ratatouille ou encore pour réaliser vos différentes marinades et vos court-bouillons. En mijoté, elles parfumeront avec subtilité vos sauces tomates ou encore vos farces.

A vous de laisser séduire par ces herbes exceptionnelles au saveurs Méditerranéennes qui ne passeront jamais inaperçues dans vos plats.

La cérémonie du thé : un rite rempli de significations

La cérémonie du thé : un rite rempli de significations

Le thé n’occupe pas uniquement une place importante dans la culture britannique. Dans certains pays orientaux, servir cette boisson à ses invités est un rite à part entière. La cérémonie du thé permet de transmettre de nombreux messages.

the1

L’essentiel à savoir sur la cérémonie du thé

La cérémonie du thé est devenue une vraie tradition au Japon. Cet art faisait partie des activités que les aristocrates appréciaient. Aujourd’hui, cette pratique a été très démocratisée. Toutefois, il faudra suivre des cours au sein d’une école reconnue pour maîtriser tous les gestes. Chaque action a une signification profonde. Pour le maître de la maison, il s’agit de témoigner son hospitalité, alors que pour les invités, il est question de montrer son respect à ses hôtes.

Cette tradition emblématique en Asie requiert le suivi de nombreuses étapes. La déférence sera de mise pour tous les participants. Pour les bouddhistes, ce rite peut compléter la méditation. L’objectif est de garder une attitude zen tout en communiant avec d’autres personnes. Pour les taoïstes, cette cérémonie est essentielle pour préserver le Feng Shui de la maison. L’équilibre du yin et du yang à l’intérieur de la résidence ne sera pas perturbé par l’arrivée des invités.

Les secrets pour mener à bien cette cérémonie

Outre la maîtrise de cet art, il est aussi de mise de disposer de tous les ustensiles. Il faudra notamment avoir certains outils pour la préparation du breuvage ainsi que des thés grands crus. Pour obtenir tous ces produits, il est conseillé de faire ses courses auprès d’une boutique en ligne spécialisée. Certaines enseignes proposent de nombreux types d’articles. Hormis différents bols de style japonais, ces établissements mettent également en vente différents accessoires utiles pour les arts de la table.

Dans tous les cas, ces plateformes sont surtout prisées par les amateurs de thé. Il est en effet difficile de trouver certaines variétés sans se ruiner et sans s’adresser à certains commerçants. Désormais, il est possible de faire une commande en ligne et de recevoir les infusions le plus rapidement possible. Les prestataires ne négligeront pas le conditionnement des articles. Ainsi, chacun pourra profiter d’une dégustation unique.

Comment bien choisir sa machine à café : le top 5 des meilleures machines à café

Comment bien choisir sa machine à café : le top 5 des meilleures machines à café

Depuis le XVIe siècle, le café rend les matins plus agréables et s’est largement démocratisé dans le monde entier, pour se présenter sous des formes et des variétés plus diverses les unes que les autres. Que vous soyez un amateur de cappuccino, de latte ou d’expresso, vous trouverez une machine à café qui vous donnera le meilleur café, à n’importe quel moment du jour ou de la nuit.

cafe

Encore faut-il savoir comment choisir une machine à café. Quels sont les critères de choix à prendre en compte dans l’achat d’une machine à café ? Quelles sont les meilleures machines à café disponibles actuellement ?

Les critères de choix dans l’achat d’une machine à café

La première question à se poser est : souhaitez-vous une machine à expresso manuelle qui vous permettra de concocter des breuvages dignes d’un professionnel ou penchez-vous plutôt pour une machine capable de vous offrir un café à tout moment, sur simple pression d’un bouton ?

Si vous privilégiez la flexibilité et souhaitez rester créatif quant à vos cafés, la meilleure option pour vous est une machine à expresso manuelle, identique à celle que l’on peut trouver dans les salons de thé. Si, en revanche, l’idée de fournir un quelconque effort pour faire un café ne vous inspire que très peu mais que vous restez néanmoins très attaché au café en grains, optez pour une machine à café automatique avec broyeur. Votre café sera ainsi produit sur demande et, en appuyant sur un bouton, vos grains de café seront broyés pour vous apporter le breuvage de votre choix (expresso, café long, café court) dans votre tasse.

Autre possibilité : vous aimez le « vrai » café mais souhaitez privilégier la simplicité avant tout : une machine à café à capsules est une solution idéale, la plus en vogue actuellement étant la Dolce Gusto Nespresso. Plus chère, lorsque l’on prend le prix par café, elle offre beaucoup de souplesse et présente également l’avantage de rester très propre, avant, pendant et après utilisation. D’autant plus qu’il existe un large choix en capsules compatibles Dolce Gusto aujourd’hui.

Dernière possibilité : si vous souhaitez obtenir une simple tasse de café, sans nécessairement avoir besoin de beaucoup de créativité, une machine à café à filtre vous suffira amplement.

Les 5 meilleures machines à café actuellement disponibles

Nous avons repéré pour vous 5 des meilleures machines à café disponibles actuellement sur le marché : des valeurs sûres vers lesquelles vous pouvez vous tourner pour obtenir le café qui vous convient, selon vos goûts, vos envies et vos besoins.

DeLonghi ECO 311.R

Une machine à café expresso manuelle d’une grande marque, en acier inoxydable, particulièrement robuste et durable. Esthétique, elle trouve facilement sa place sur le plan de travail de la cuisine et reste disponible à tout moment.
Environ 110€

Melitta Caffeo Barista TS

Un design très soigné pour une cafetière très facile à utiliser avec une nouveauté intéressante pour les plus exigeants : la sélection automatique des grains (Automatic Bean Select). Cette machine permet de contrôler activement 18 spécialités de café grâce à de multiples fonctions très variées.
Environ 1200€

Krups Inissia

Moins orientée design que certaines autres machines à café à capsules, cet appareil n’en reste pas moins agréable à regarder et offre une variété de couleurs permettant de l’harmoniser avec son environnement. Un excellent compromis au niveau qualité/prix.
Environ 70€

DeLonghi Lattissima

DeLonghi, avec cette machine à café à capsules, monte la barre très haut dans la gamme des machines Nespresso. Versatile et capable de faire un expresso aussi bien qu’un café au lait en un tour de main, cette machine est également très esthétique.
Environ 260€

Melitta AromaElegance Therm DeLuxe

Une machine à café filtre signée Melitta, pour un café savoureux à souhait. Facile d’utilisation, cette machine à café possède des petits plus comme un écran d’affichage avec minuterie, un programme de détartrage et une verseuse isotherme, entre autres.
Environ 174€

Comment s’initier au vin ?

Comment s’initier au vin ?

On croit que c’est comme la musique classique, qu’il faut être initié pour pleinement goûter un bon cru. Mais le vin est la portée de tous, comme la musique. Souvent, il suffit de quelques conseils pour chasser cette timidité qui nous empêche d’aimer.

votrebouquetdegourmandises

Il nous est tous arrivé de ne pas savoir que choisir dans le rayon des vins. Certains noms nous disent quelque chose sans pour autant nous donner de vrais repères. Finalement, on fixe un prix à ne pas dépasser en misant un peu sur le hasard.

Se rendre chez un spécialiste

Déjà, autant éviter les grandes surfaces qui, à défaut de grands crus, vous proposent de grands moments de solitude. Le mieux est d’aller chez un caviste ou une cave coopérative vinicole comme Terres Valdèze dans le Luberon. Ses conseils vous aideront à faire un choix. Un caviste accueille volontiers les néophytes pour leur transmettre sa passion. En plus, il vous pourra certainement vous faire goûter ce vin dont il vous parle avec tant de passion. Sans doute à cet instant trouverez-vous les mots pour exprimer ce que vous ressentez : cette sensation étrange qui illumine le palais…

Ne pas se limiter

Il n’y a aucun complexe à avoir. Nous sommes dans le monde de la sensation, du goût, des émotions nouvelles. Chacun ressent le vin à sa façon. Mais une chose est sûre, pour développer son goût, il faut y revenir souvent. Votre palais doit faire ses gammes, lentement, pour peu à peu, commencer à percevoir les fondamentaux du vin.
Vous n’êtes pas obligé d’employer le vocabulaire des œnologues professionnels. Vos mots simples suffiront amplement pour décrire ce qui vous semble intéressant ou bizarre. Le vin est une invitation à un plaisir particulier qui vous attire. Prenez le temps de l’apprivoiser. Ecoutez vos émotions intimes, vous découvrirez combien la dégustation se rapproche d’un art total. Le monde insondable du goût va peu à peu se dévoiler si tant est que vous soyez disponible pour l’entendre.

Prendre le temps de s’instruire

Parallèlement aux dégustations, sous contrôle de votre caviste, prenez le temps de lire des ouvrages sur le vin et son histoire, les familles de cépages, la nature des sols, et vous prendrez conscience que la connaissance mène aussi au plaisir.

L’usage des emballages alimentaires

L’usage des emballages alimentaires

Les emballages alimentaires sont apparus dès la révolution industrielle pour répondre aux exigences des sociétés de grande consommation. De nos jours, avec la vulgarisation des politiques de développement durable, les fabricants proposent des emballages alimentaires adaptés aux contraintes des métiers de la restauration et qui respectent plus ou moins les normes environnementales. Selon les besoins d’optimisation d’espace et de dépenses de rangements, on distingue plusieurs types d’emballages.

Barquettesenplastique

Les emballages alimentaires, un usage quotidien

Suivant le contexte, les emballages alimentaires ont plusieurs rôles techniques et marketing. Ils servent à conserver les produits pour les protéger de l’insalubrité et de la contamination. Ils facilitent leur transport, leur stockage et leur expédition en rehaussant la valeur commerciale et esthétique de certains avant de les mettre à disposition du public. Toutefois, il n’est pas évident qu’un seul type d’emballage dispose de tous les attributs utiles au conditionnement. C’est pourquoi, selon les objectifs, les coûts de rangement et parfois le cadre législatif d’un pays, il existe une multitude d’emballages dans le domaine alimentaire.

Emballage papier/carton

Ce matériau est le plus utilisé dans le domaine de l’emballage alimentaire en France et dans le monde. Il est dérivé de l’industrie du bois et présente à ce titre un énorme avantage écologique. Le secteur de l’emballage en carton offre principalement trois variétés de produits sur le marché :
  • Les papiers d’emballage ;
  • Les papiers pour onduler ;
  • Le carton plat.

Les emballages en papier sont vulnérables face à l’humidité, mais conservent bien la chaleur et leur propriété varie selon l’environnement externe. De plus, la plupart sont souvent cirés, et ne sont donc pas recyclables. Parmi les papiers d’emballage les plus utilisés, le Kraft et ses dérivés font figure de matériau de choix dans des secteurs d’envergure.

Le papier kraft

C’est l’un des matériaux les plus naturels. Ils sont totalement dégradables en quelques semaines. Leur grande résistance mécanique et leur composition en fibres longues en font des atouts qui répondent aux exigences des industries de distribution de produits de base (fruits et légumes, pain, farine, sucre, biscuit, confiserie, etc.).

Les barquettes en plastiques

Ils sont conçus à base de dérivés de pétrole et parmi les matériaux utilisés, on distingue le polypropylène, le polyéthylène, le polyéthylène téréphtalate et l’acétate. Les barquettes en plastiques sont légères, résistantes et ont l’avantage d’être munies de couvercles de qualité qui facilitent la conservation et le transport des préparations culinaires. Ils conservent bien la chaleur, résistent aux chocs, sont imperméables et pratiques. On comprend pourquoi ils sont privilégiés dans l’industrie agroalimentaire.

Les barquettes en aluminium

Ce matériau a une grande portée marketing et est donc relativement cher par rapport aux autres. Ils offrent une grande résistance à la corrosion, à la vapeur d’eau et une durabilité dans la conservation, car ils supportent des températures extrêmes. Les barquettes en aluminium sont adaptées aux aliments qui sont conservés sous forme surgelée, grillée ou gardés au frais. Comme les emballages en plastique, la plupart sont transparents et sont conçus avec des finitions coloriées ou des décorations imprimées sur les récipients. Le marché de l’emballage en aluminium connaît d’ailleurs une croissance remarquable en Europe et est évalué à 16% du marché global de l’aluminium sur le continent.
Le beaujolais, bonne ou mauvaise idée ?

Le beaujolais, bonne ou mauvaise idée ?

beaujolais

Comme le rosé, le beaujolais a une réputation qui n’est pas toujours à la hauteur de son niveau. Certains abus dans la médiocrité ont entraîné une sorte de mise au placard qui occulte malheureusement les nombreuses qualités que l’on peut trouver dans ce vin nouveau. Car oui, il s’agit d’un vin primeur qu’il est inutile de vouloir comparer à un vin de garde. Ses atouts sont ailleurs, ses qualités sont spécifiques et réservent chaque année à l’amateur son lot de (bonnes) surprises.

Une mauvaise réputation

Issu d’un petit vignoble de 22 000 ha, le beaujolais nouveau tire chaque année à 30 millions de bouteilles. Originaire d’un sol calcaire, il n’attend pas le vieillissement pour atteindre la maturité. Aussitôt vinifié, aussitôt mis en bouteille, deux mois suffisent pour en permettre la dégustation. Nous obtenons ainsi un vin souvent tannique. Ce fameux goût de banane (de plus en plus rare) provient des levures sèches permettant l’accélération du processus de vinification.

La mauvaise réputation de ce vin est battue en brèche depuis quelques années grâce à l’attention toute particulière qui lui est donnée pour en faire un breuvage d’exception. Maintenant, on trouve des beaujolais primeurs qui, élevés sous un ensoleillement de plus en plus important, offrent un vin charnu, d’un très bel équilibre gorgé de multiples arômes.

L’aspect éphémère, souvent festif, a cantonné cette vinification particulière au second rang, ce qui est en train d’être réparé, en partie grâce à de jeunes producteurs soucieux de ne pas ternir la réputation des crus de beaujolais en général. Aujourd’hui on veut boire du beaujolais parce qu’il est bon, et non comme le produit d’une mode.

Des exceptions qui dérogent à la règle

D’ailleurs, il n’est plus obligatoire de boire ce vin dès l’instant où il vient d’être mis en bouteille. Les spécialistes prétendent qu’il est encore meilleur lorsqu’il est dégusté au printemps suivant le 3ème jeudi de novembre. En réalité, si le beaujolais nouveau n’est pas « travaillé » pour être conservé pendant longtemps, il peut révéler des aspects très intéressants après plusieurs mois d’attente, jusqu’à une année.

Il est vrai que les médias et les systèmes de commercialisation sont focalisés sur une période bien définie, mais force est de constater que le beaujolais peut aujourd’hui parfaitement trouver sa place, parfois avec bonheur, durant les longs mois qui suivent sa vinification, la preuve avec Le Petit Ballon qui propose un délicieux beaujolais « 69 » 2014.

La recette traditionnelle de la préparation de la graine de couscous

La recette traditionnelle de la préparation de la graine de couscous

Tagine de couscous

Le couscous cuit à la vapeur du bouillon de la viande et des légumes qui mijotent en dessous. La vapeur remonte par les trous percés dans le fond de la partie supérieure du couscoussier. Pour que la cuisson de la semoule soit parfaitement assurée, il est préférable que les deux parties du couscoussier soient fermées hermétiquement.
Le secret de la recette traditionnelle réside en 3 cuissons successives que nous allons détailler ci-dessous.

Semoule ou couscous, quelle différence ? Et laquelle choisir ?

Tout d’abord, il ne faut pas confondre la semoule et le couscous, bien que ces ceux-ci soient souvent confondus à cause du plat de couscous.
Le couscous et la semoule sont tous les deux des grains de blé dur, mais c’est la taille des grains qui les différencie : grains moyens pour le couscous et semoule fine pour les plats et desserts.
La semoule se vend sous le nom de « Semoule de blé dur moyenne/fine/extra fine » alors que la graine de couscous est vendue sous l’appellation « Couscous », « Couscous de blé dur » ou « Graine de couscous ».

Le secret de la cuisson de la graine de couscous : 3 fois ¼ d’heure !

graines de couscousLe secret de la recette traditionnelle réside en ses 3 cuissons successives.
Tout d’abord, préparez un long ruban de coton humidifié et placez-le à la jonction de la partie inférieure et de la partie supérieure du couscoussier pour éviter la déperdition de vapeur.

Etape 1 : la préparation

Attention à la quantité préparée car à la cuisson le couscous double de volume. Prévoyez 80 à 100 g de semoule à grains moyens par personne.
Tout d’abord, préparez un long ruban de coton humidifié et placez-le à la jonction de la partie inférieure et de la partie supérieure du couscoussier pour éviter la déperdition de vapeur.
Mettez votre semoule de couscous dans un grand plat creux assez large afin de pouvoir bien l’étaler (le plat traditionnellement utilisé est en bois), puis couvrez d’eau et mélanger à la main. Videz l’eau en trop en laissant un petit fond et laissez reposer environ 10 a 15 mn. Le surplus d’eau sera complétement absorbé, ajoutez ensuite une cuillère à soupe d’huile d’olive et mélangez à nouveau.

Etape 2 : la 1ère cuisson

Versez ensuite les graines de couscous dans la partie supérieure de la couscoussière, au-dessus du bouillon qui mijote. Si vous souhaitez préparer de la semoule sans toutefois préparer de la viande ou des légumes, mettez tout simplement de l’eau à bouillir dans le couscoussier. Ne remettez pas la semoule dans la partie supérieure du couscoussier tant que le bouillon ne bout pas. Faites cuire ¼ d’heure dans le couscoussier. Pas d’inquiétude, le grain ainsi humidifié ne passera pas par les trous du couscoussier.

Etape 3 : la 2 ème cuisson

Lorsque la vapeur se dégage au-dessus des graines, enlevez le couscous et versez-le à nouveau dans votre grand plat (attention c’est chaud !), puis ajoutez de l’eau et du sel. Aérez-le à pendant environ 5 minutes à l’aide d’une grande cuillère en bois en ajoutant encore de l’eau petit à petit. (Traditionnellement, cette opération est réalisée à la main, mais vous risquez de vous brûler). Laissez reposer 10 minutes environ puis faites étuver à nouveau ¼ d’heure.

Etape 4 : la 3 ème cuisson

Versez une troisième fois votre couscous dans votre plat puis ajoutez un peu d’eau, mélangez, émiettez à main, puis remettez à cuire encore ¼ d’ d’heure. C’est prêt !

La présentation du couscous

Mettez le couscous en dôme dans un un grand plat creux, puis faites un puits au centre. Arrosez ensuite tout le couscous avec 3 louches de bouillon. Puis, placez la viande au centre et disposez les légumes autour. Arrosez à nouveau avec du bouillon. Présentez le reste de bouillon dans un bol sur la table. Servez très chaud et dégustez avec de la Harissa.

D’après un entretien avec Mr Khemir née en Tunisie